top of page

Bilan lecture - Décembre 2022

Décembre a été un nouvel excellent mois de lecture, grâce à uen morosité ambiante qui m'a fait me réfugier dans les livres. J'ai aussi profité d'une carte cadeau dans une librairie pour faire le plein de livres que j'ai hâte de lire en 2023!


The Fall of Númenor, J.R.R. Tolkien édité par Brian Sibley et illustré par Alan Lee · 2022


Vous cherchez quelque chose à lire après avoir regardé Rings of Power? N'allez pas plus loin ! Brian Sibley a rassemblé tous les manuscrits de J.R.R. Tolkien concernant le Deuxième Âge en un beau volume unique. Tous ces textes avaient été publiés ici et là auparavant, que ce soit dans Le Silmarillion, certains des 12 volumes de l'Histoire de la Terre du Milieu, les lettres de Tolkien et d'autres sources encore. Ils sont ici organisés dans l'ordre chronologique de l'histoire afin de peindre un tableau de l'histoire de Númenor le plus précis possible.


Si vous êtes spécialiste de Tolkien et avez déjà tout lu sur le sujet, ce livre vaut quand même le détour pour les dizaines de dessins et les superbes aquarelles d'Alan Lee. Le livre étant découpé en une myriade de chapitres, l'artiste a saisi l'occasion de remplir tous les espaces disponibles avec des images et le résultat est magnifique.


Si vous venez de découvrir le monde de Tolkien avec la série Rings of Power, ce livre est une aussi bonne porte d'entrée que Le Seigneur des Anneaux, puisque vous serez en terrain relativement familier, en tout cas s'agissant des personnages - bien que leurs arcs narratifs soient largement différents de ceux de la série.


le livre est posé à l'avant d'une étagère consacrée à Tolkien, à côté d'une grosse pomme de pin.

Fireside Magic, Kate MacRitchie · 2022


Deuxième volume de la série Fireside Tales Treasury par Kate MacRitchie, Fireside Magic bouillonne de pouvoirs sombres et de sorcières qui ont peut-être de bonnes intentions... ou peut-être pas. Sa prose lyrique vous emmène en un instant visiter les vallées et les forêts d'Ecosse : préparez-vous à y rencontrer de jeunes femmes privées de leur héritage ou des tantes & grand-mères dont les bizarreries peuvent cacher quelque chose de néfaste... A moins que ce ne soit une lumière qui ne demande qu'à briller. Ces cinq histoires sont inquiétantes et belles à la fois. Je crois que je les ai encore plus aimées que celles de Fireside Fairy Tales, qui faisaient appel à des créatures du folklore. Irez-vous à la rencontre des sorcières de Fireside Magic?


Merci Kate de m'avoir confié un exemplaire de ton recueil en avance. Il est disponible sur le site de l'autrice, sur Kobo et sur Amazon.


une liseuse montrant la couverture du livre est posée sur la marche de pierre devant une cheminée. Une bassine de cuivre repose sur la grille du foyer.

Assassin's Fate, Robin Hobb · 2017


Le plus cruel, dans un récit aussi sombre que la trilogie de Fitz et du Fou, ce n'est pas d'accentuer sa noirceur mais d'y laisser filtrer de la lumière. Dans la première moitié d'Assassin's Fate, Robin Hobb laisse son récit briller par les rencontres qui s'y produisent et les occasions de joie qui fleurissent, même pour notre pauvre Fitz. Alors quand vient l'étape la plus difficile de son parcours, à la fin du livre, le déchirement n'en est que plus douloureux.


La conclusion d'une série de 16 romans et quelques nouvelles ne peut être que douce-amère. Malgré mon chagrin de lectrice, je la trouve parfaite. Toutes les pièces du puzzle s'assemblent, tous les fils sont noués pour former la tapisserie de l'univers du Royaume des Anciens. En lire un tome par mois depuis un an et demi a eu ses hauts et ses bas, mais je crois que cette fin me tirera toujours les larmes tant elle est juste.


Rep : personnage polyamoureux, personnage secondaire genderfluid.


CW [spoilers!] : tous les avertissements des tomes précédents, auxquels s'ajoutent : pensées suicidaires, maladie terminale.


une main blanche tient un exemplaire du livre devant un sapin de Noël décoré.

Le Vieil Homme et son Chat retombent toujours sur leurs pattes, T.5, Nekomaki · 2019


Quelle meilleure façon de se remettre d'un chagrin de lecture qu'avec un manga tout doux et tranquille? Cette série est un câlin en forme de livre. On y suit Daikichi et son chat Tama saison après saison sur leur petite île du Japon, où la vie quotidienne est calme et toute perturbation trouve une solution.


le livre est ouvert à la page de l'hiver sur une petite table en bois à côté de quelques fleurs séchées. Il y a un tissu à motifs à l'arrière-plan.


Vera, Elizabeth Von Arnim · 1921


Après Jane Eyre et 20 ans avant Rebecca de Daphné du Maurier, Elizabeth Von Arnim joue avec le thème de la jeune femme innocente qui tombe amoureuse d'un veuf bien plus âgé qu'elle. Dès le début, le personnage d'Everard est intensément désagréable et Lucy est présentée comme la jeune femme passionnée qu'elle est, qui ne peut pas encore voir au-delà des apparences et choisit même de passer outre certaines apparences au profit de son amour. La confrontation de leurs caractères est décrite depuis leurs deux points de vue, ainsi que depuis celui de la tante de Lucy, une vieille fille dans toute sa gloire.


J'ai apprécié les portraits psychologiques dans le premier quart du livre, mais quand l'écriture se fait répétitive et quand il devient clair qu'aucun personnage ne va évoluer, ma lecture s'est un peu enlisée. La descente progressive de Lucy sous la coupe de cet homme horrible est glaçante. J'ai apprécié que l'autrice évite toute romantisation de leur relation - ce que, je trouve, Daphne du Maurier fait avec plus de subtilité mais elle utilise beaucoup plus de procédés que les seuls rapports entre les trois personnages écrits par Elizabeth Von Arnim.


Je trouve que Vera est un bon classique, mais cela ne m'étonne pas qu'il n'ait pas traversé le temps avec autant de succès qu'Avril enchanté.


TW : suicide (décrit rapidement), gaslighting, relation toxique.


une main blanche tient un exemplaire du livre devant un sapin de Noël.

The Book of Strange New Things, Michel Faber · 2014


A quel moment un personnage détestable devient une raison valable d'abandonner un livre?


J'ai commencé par écrire une chronique très longue et très décousue de ce livre, mais je vais vous épargner. Pour faire (un peu plus) court : voici un bon roman de SF écrit par un auteur de littérature blanche. J'ai trouvé que les spécificités du genre auraient pu être un peu plus exploitées et il y a notamment un raccourci technologique qui ne me satisfait pas tout à fait. Je pense que les lecteurices qui n'ont pas l'habitude de la SF l'apprécieront néanmoins.


Ce livre est en quelque sorte un hommage aux chapitres de La Croisée des Mondes où Mary Malone rencontre les mulefas, mais à la place d'une scientifique attachante on a un homme catholique d'âge moyen qui clame qu'il est un Bon Chrétien mais est bourré de préjugés et regarde les autres de haut.


Je n'ai pas grand chose à dire sur le livre en lui-même, à part qu'il est bon. Mais j'ai détesté le personnage avec une telle force que cela m'a caché le reste. C'est en partie volontaire de la part de l'auteur, je pense, mais étant donné qu'on est dans la tête du protagoniste, ses pensées les plus sexistes et racistes (il n'y en a pas tant, mais elles sont choquantes) ne sont pas remises en question et ça m'a laissé un goût amer.


Ma lecture s'est faite défi, un défi que je ne voulais pas perdre, car j'étais motivée par l'idée que la fin retournerait les choses et mettrait le personnage face à ses défauts, mais pas vraiment.


CW : sexe explicite, grossophobie, racisme, torture et mort d'un animal (j'ai sauté les 2 pages où ça se passe).


Rep : personnage secondaire lesbien, personnage secondaire asexuel (avec un paragraphe plutôt sympa sur l'asexualité en prime).


Le livre est posé sur une petite table en bois sombre, à côté de tranches d'orange séchée et de pommes de pin. Un tissu à motif occupe l'arrière-plan.


Les Sœurs Hiver, Jolan C. Bertrand · 2022


Comment bien terminer une année de lecture? Avec un nouveau coup de cœur!


Ce conte hivernal très queer et merveilleusement illustré a fait fondre mon petit cœur. On y suit le jeune Alfred et son oncle Ragnar, leur rencontre avec l'Hiver et des trolls non-binaires (oui oui). C'est doux, frais et tendre, les illustrations sont à tomber et j'envisage sérieusement de faire de la lecture de ce bijou une nouvelle tradition pour les futurs Noëls, comme je viens de faire.


Rep : personnage trans, personnages non-binaires.


le livre est posé à l'avant d'une étagère de bibliothèque, devant une pilea en pot.

Rocaille, Pauline Sidre · 2020


Quelle sensation merveilleuse de se sentir embarquée dans un livre après à peine quelques pages! Le prologue de Rocaille a rejoint la courte liste de mes incipits préférés aux côtés du Nom du Vent de Patrick Rothfuss.


La suite du roman n'a pas non plus démérité. On y retrouve les thèmes de la fantasy assez classique (une société pré-industrielle dominée par une monarchie, des voleurs et des coupes-gorges, de la magie), mais chaque élément est merveilleusement travaillé et ne verse pas dans le world-building sans fin ou la complexité du scénario, ce que j'ai vraiment apprécié.


Notre personnage principal est Gésill, qui a le léger inconvénient d'être mort. C'est le roi de Rocaille, et il vient successivement d'être assassiné puis ressuscité. Après quoi il est enlevé et commence à planifier son retour.


J'ai adoré le système de magie dans ce livre, en partie car il est intrinsèquement lié à la terre sur laquelle les personnages vivent, et au monde en général. Le style d'écriture m'a transporté. Pauline Sidre a le chic pour choisir les mots justes et tisser avec des phrases belles et mélodieuses. Au final, c'est la seule absence d'un avertissement de contenu qui empêche ce livre d'atteindre le statut de favori.


CW: relation toxique & incestueuse, mort, violence.


une main blanche tient une liseuse affichant la couverture du livre devant un sapin de Noël.

 

Pour des avis plus fréquents sur mes lectures, je vous invite à aller faire un tour sur mon compte Instagram (il n’est pas obligatoire de s’inscrire) : https://www.instagram.com/mariebreta/.


Qu'avez-vous lu en décembre?

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page