top of page

Bilan lecture 2023

Dernière mise à jour : 14 janv.

Je ne tiens pas de statistiques depuis très longtemps, mais même sans cela je peux affirmer que 2023 a été ma meilleure année de lecture. Il ne s'agit pas de nombres. Je ne cesserai jamais de le répéter, mais lire 50 livres ne fait pas de vous un.e meilleur.e lecteurice que la personne qui en lit 10. Préférer la littérature générale à la fantasy jeunesse non plus. Toutes les lectures sont valides et parfaites tant qu’elles vous contentent.

Je veux plutôt parler de livres qui m'ont enchantée, transportée, que j'ai refermés en n'étant pas tout à fait la même personne que celle qui les avait ouverts. Ceux-ci ont été deux fois plus nombreux que les années précédentes, où j'en comptais 8 que je pouvais allègrement arranger en une pile à dessiner pour illustrer cet article récapitulatif. Mais avant de dévoiler cette liste, place à quelques statistiques.


Des chiffres, des chiffres, des chiffres


En 2022 j’avais lu 45 livres en anglais et 58 en français. En 2023, la balance a encore une fois penché en faveur de la langue française, puisque j'ai lu 55 livres en langue anglaise contre 79 en français. Attention, je parle de la langue dans laquelle je les ai lus, pas de leur langue d'origine. Il m'arrive de lire des livres anglophones en traduction, pour toutes sortes de raisons, notamment d'accessibilité à la bibliothèque. Mon but n'est pas d'atteindre une proportion de 50/50. Je n'ai d'ailleurs pas de but spécifique avec ces statistiques, si ce n'est d'essayer d'ouvrir mes horizons de lecture en allant chercher des perspectives différentes de celles des hommes blancs hétérocisgenres valides de langue anglaise ou française.

J'ai lu 74 livres écrits par des femmes, 42 par des hommes (mais cela compte individuellement tous les livres de Pierre Bottero que je me suis tartinés), et 7 auteurices non-binaires. Plus d'un tiers de mes lectures ont compté soit un.e auteurice soit un personnage principal queer, ce qui semble être un net recul par rapport à 2022 où cette proportion atteignait presque 50%. Un petit quart de mes lectures est venu d'auteurices racisé.e.s


Je n'ai relu que 5 livres en 2023, ce qui est un point auquel j'aimerais prêter attention en 2023. Ce n'est pas tout d'accumuler les nouvelles lectures, mais j'aimerais revisiter d'anciens favoris. Je garde suffisamment peu de souvenirs détaillés pour que l'expérience soit tout aussi plaisante que la première fois, et si ce n'est pas le cas, ces livres pourront faire de la place pour d'autres.


Côté achats, j'ai clairement perdu tout contrôle en 2023 avec 58 nouveaux titres, environ la moitié en occasion et la moitié neufs. Parmi ces derniers, il s'agit principalement de livres numériques en promotion, ou de livres physiques grâce à une carte cadeau.


En 2023, j'ai rejoint le site NetGalley et j'ai eu accès à 15 services presse en version numérique, afin de lire des livres avant leur sortie, aussi bien en français qu'en anglais. C'est une expérience que j'ai adorée et que je suis ravie de perpétuer en 2024 (j'ai déjà plusieurs titres qui m'attendent dans ma liseuse). J'ai également bêta-lu 5 livres pour des ami.e.s auteurices que je remercie pour leur confiance, et j'ai lu 16 livres de la bibliothèque.


Du côté des genres, on ne change pas une équipe qui gagne. La fantasy reste mon genre de prédilection avec 40 titres, mais la littérature générale a également une bonne moyenne avec 26 titres. J'ai lu le même nombre de romans de science-fiction que l'an dernier, à savoir 13. En revanche, j'ai lu un peu plus d'essais, avec 16 titres, ce dont je suis très satisfaite. Je commence à lire des essais qui ne concernent ni l'écriture ni ma thèse, et j'espère continuer sur cette lancée en 2024.


J'ai lu 17 recueils de nouvelles et seulement 2 de poésie, mais c'est mieux que l'humiliant zéro de 2022.


J’ai lu 99 livres adulte, 27 ados, et 8 jeunesse, ce qui correspond à une proportion similaire à l'an dernier.


Je n'ai pas relu de roman de Robin Hobb en 2023, faisant de la place dans le palmarès de mes plus longues lectures. Les livres les plus longs de 2023 ont été Notre Part de Nuit de Mariana Enríquez (768 pages), The Name of the Wind et The Wise Man's Fear de Patrick Rothfuss (724 et 1108 respectivement).


J'ai lu en majorité des livres venus de France (54), ce qui change de l'hégémonie états-unienne de l'an dernier. Les Etats-Unis ne sont cependant pas loin derrière avec 42 titres. 11 livres venaient d'Angleterre, ce qui laisse 26 livres venus du reste du monde, une statistique sur laquelle j'ai une fois de plus une énorme marge de progression.


Palmarès


Les Portes de l'Envers, collectif Mémoires de la forêt, Mickaël Brun-Arnaud Piranesi, Susanne Clarke The Wind in the Wall, Sally Gardner & Rovina Cai Dans la forêt, Jean Hegland The Dictionary of Obscure Sorrows, John Koenig Sea of Tranquility, Emily St John Mandel Vénère, Taous Merakchi Julia and the Shark, Kiran Millwood Hargrave The Tea Dragon Festival, Kay O'Neill Honey Girl, Morgan Rogers Drowned Country, Emily Tesh Catherine House, Elisabeth Thomas Cimqa, Auriane Velten

Ce palmarès est présenté dans l'ordre alphabétique d'auteurice, mais il est possible que Piranesi soit mon préféré-préféré.

Je suis très contente de constater le retour de la littérature française dans ce top, alors qu'elle était absente l'an dernier.


le dessin d'une pile de livres, dans un cadre noir, est posé contre une rangée de volumes, et entouré de végétaux séchés, d'une écharpe aux couleurs automnales et d'une boussole dorée.

Des mentions spéciales sont accordées à :

  • Kiffe ta race, Rokhaya Diallo et Grace Ly

  • Kerhoded, Hélène Néra

  • Du Thé pour les fantômes, Chris Vuklisevic

  • 84, Charing Cross Road, Helene Hanff

  • Sorrowland, Rivers Solomon

  • Sirem et l'oiseau maudit, Yasmine Djebel

  • Dreamer's Pool, Juliet Marillier

  • No Sex Club, Betty Piccioli

  • Say I Boo, Morgan Spellman

  • Emblèmes, Ina Siel

  • Legendborn, Tracy Deonn

  • La Cité diaphane, Anouck Faure

  • Tonnerre après les ruines, Floriane Soulas


Il me faut également réserver une place de choix à Nous Serons l'Incendie de Jeanne Mariem Corrèze, que j'ai eu l'honneur de lire en bêta-lecture mais qui n'est pas encore sorti.


Aimez-vous les statistiques de lecture ? Avons-nous des favoris en commun?

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page