top of page

Bilan lecture - Décembre 2021

Décembre est passé à toute vitesse, et avec un bouleversement émotionnel au programme j'ai eu moins la tête à lire. Au lieu de me noyer dans des romans compliqués, j'ai opté pour des lectures soit plus légères, soit plus faciles à lire.


Malgré tout, de Jordi Lafebre · 2020


Ana et Zeno, chacun à un bout de l'alphabet, se rencontrent et se séparent au fil des pages de cette sublime bande-dessinée de Jordi Lafebre. Ana est maire d'une petite ville de guingois au cœur de laquelle elle a fait construire un pont - un pont que l'on emprunte avec elle à rebours de ses souvenirs, et des lettres échangées avec Zeno, doctorant rêveur et insaisissable, qui parcourt le monde à grandes enjambées.


Les dessins de Jordi Lafebre sont d'une douceur et un peu piquante, servis par une palette pastel toujours élégante. Un vrai, grand coup de cœur pour cette ode aux secondes chances dont le dessin m'a enchantée et l'histoire transportée.


le livre fermé est posé sur un fond sombre à côté de feuilles séchées disposées en demi-cercle.

le livre ouvert est posé sur un fond sombre à côté de feuilles séchées.

La Vie Invisible d'Addie LaRue, de V.E. Schwab · 2020 (2021)


J'attends de lire ce livre depuis que j'en ai entendu parler, il y a environ deux ans. Je savais que ses thèmes du temps et de la mémoire me parleraient, mais je n'avais pas prévu qu'ils me parleraient autant. Je l'ai lu début décembre, pendant une période de bouleversement émotionnel (dans le bon sens), et il a tant fait écho à mes propres pensées que c'en était presque inquiétant.


Addie est une jeune femme née à la fin du 17e siècle dans un petit village français. Un peu comme Belle de La Belle et la Bête, elle rêve de trouver sa liberté. Contrairement à Belle, elle est prête à la payer au prix de son âme. Son histoire réinvente celle de Faust d'une manière touchante, parfois un peu sirupeuse, mais aussi moderne. Etant moi-même quelqu'un qui ait toujours essayé de ne pas laisser de trace, les malheurs d'Addie ont touché quelque chose de profond en moi, et je suis ravie que ce livre m'ait trouvé au bon moment. Je l'ai pratiquement arraché des mains de la bibliothécaire avant qu'elle ne le pose sur l'étagère des nouveautés.


Rep : personnages bisexuels.


CW : alcoolisme, pensées suicidaires.


des pieds emmitoufflés dans des chaussettes épaisses encadrent une liseuse montrant la couverture du livre. Une bougie et trois tranches d'orange séchée complètent la composition.

Ship of Destiny, de Robin Hobb · 2000


Y a-t-il un livre d'un.e auteurice préféré qui vous a déçu?


Malgré la question, je ne dirais pas que Ship of Destiny m'a déçue. Il m'a fait ressentir plein d'émotions, ce qui en soit est une victoire. Les personnages sont si réels et imparfaits que j'aimerais les frapper avec une poêle à frire, oui, mais si Roin Hobb n'écrivait pas ses protagonistes avec autant de brio, cela n'arriverait pas.


Cependant, je trouve vraiment que la première moitié de cet épais volume traîne en longueur. Je n'arrive pas à m'intéresser à ce qui se passe, parce que je ne suis pas autant investie dans les personnages que dans les trilogies Farseer, Tawny Man et Fitz & Fool. Mon coeur s'emballe quand on trouve des références en passant à ces séries dans Ship of Destiny, et une scène en particulier fait partie de mes préférées tous livres confondus.


Avancez avec précaution : ce livre en particulier parle de viol d'une manière crue et très réaliste, autant l'acte que ses conséquences.


CW : mort et douleur d'animaux, harcèlement sexuel, viol, trauma et gaslighting, blessures diverses, abus sur un enfant.


les trois tomes en anglais des Aventuriers de la Mer sont empilés sur une étagère devant d'autres livres de Robin Hobb et à côté d'un bouquet de fleurs séchées.

Noël dans la Vallée des Moomins, de Tove Jansson, Alex Haridi, Cecilia Davidsson, Filippa Widlund · 2018


Le petit Moomin est fort occupé à hiberner avec sa famille quand il est réveillé par une créature l'avertissant que Noël arrive et qu'il faut se préparer. Mais qu'est-ce que c'est que ce Noël? Et en quoi installer un arbre et le décorer est censé aider?


Cet album adorable peut se lire à plusieurs niveaux. Au premier, on s'enchante de Noël et de ses traditions. J'ai vu dans le second un commentaire sur l'anxiété que provoque cette période : la famille Moomin ne croise que des voisins stressés qui courent en tous sens pour être prêts à temps, si bien que les Moomins ne comprennent pas si Noël est une fête ou une menace. J'ai trouvé cela très bien fait, et la mignonneté des personnages m'a ravie.


le livre est posé debout près d'un (faux) petit sapin décoré dans des tons d'or assourdi et de beige.


Bergères Guerrières, vol. 1-4, de Jonathan Garnier & Amélie Fléchais · 2017-2021


Molly est une apprentie bergère guerrière. Elle n'est pas la seule au village à s'entraîner pour rejoindre ce groupe d'élite : Liam, son meilleur ami, rêve aussi de rejoindre cette corporation pourtant réservée aux femmes.


Cette série de bandes-dessinées m'a tout d'abord attirée par ses superbes couvertures et son titre épique. Les dessins me rappelaient un peu Brendan et le Secret de Kells, un des plus beaux dessins animés que j'aie eu le plaisir de voir. Bergères Guerrières, qui se passe au début dans un village dont la plupart des hommes sont partis à la guerre, est férocement féministe et écologiste. La BD traite de thèmes de plus en plus sombres à mesure que l'histoire avance, mais avec toujours une insistance sur l'amitié, la famille et la confiance - en plus de caprins tout doux et d'un énorme chien câlin.


CW : douleur et mort d'animaux, maladie terminale, deuil, guerre.


les quatre volumes de Bergères Guerrières sont étalés en se chevauchant les uns les autres. Une écharpe blanche et grise les entoure.

Signé Poète X, d'Elizabeth Acevedo · 2018 (2019)


Xiomara a une voix que les autres refusent d'entendre et un corps qui prend trop de place pour leur confort. Elle bouillonne d'émotions chaotiques, partagée entre sa mère pieuse, son héritage dominicain et les mots qui ne cessent d'éclore sous son stylo et de défier ce qu'on lui a appris toute sa vie. Ce livre est son journal, en vers, débordant de pouvoir à peine contenu. Elizabeth Acevedo nous offre un aperçu cru de la vie d'une lycéenne, qui se lit comme un cri de défi. C'est une lecture intense et puissante, dont les lines hachées dégringolent les pages. J'ai été impressionnée par l'autrice, mais aussi par la traductrice, qui écrit elle-même des romans en vers et a merveilleusement fait justice à la poésie lumineuse d'Elizabeth Acevedo.


CW : racisme, grossophobie, bigoterie religieuse.


une main blanche tient un exemplaire du livre devant une bibliothèque.

Journal d'un AssaSynth, tome 6 : Télémétrie fugitive, de Martha Wells · 2021


AssaSynth est de retour pour le sixième volume de ses aventures rocambolesques et sarcastiques!


Mis face à un meurtre inexpliqué sur la station de Préservation, iel n'a pas d'autre choix que de former des alliances temporaires (en tout cas, c'est ce qu'iel espère) avec les autorités locales. Les mêmes qui l'auraient jeté en prison quelques mois auparavant pour le simple crime d'exister.


Revenir dans le monde d'AssaSynth sous la plume de Martha Wells, c'est comme revenir à la maison, ou enfiler un gilet douillet. Je sais que je suis en sécurité dans les souliers de ce cyborg aro/ace, agenré et aux opinions arrêtées - qui l'eût cru? Je regrette juste de ne pas avoir lu ce volume plus proche des autres parce qu'ils se suivent et j'avais déjà oublié certains éléments des épisodes précédents. Mais cela ne m'a pas empêchée de passer un très bon moment! Cette série est certainement un point fort de l'année pour moi.


Le livre est posé sur une surface en bois sombre et entouré d'une écharpe blanche et grise.


 

Pour des avis plus fréquents sur mes lectures, je vous invite à aller faire un tour sur mon compte Instagram (il n’est pas obligatoire de s’inscrire) : https://www.instagram.com/mariebreta/.


Qu'avez-vous lu en décembre?

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page